Cuisine sauvage

Bonjour ! Sur cette page, j’ai rassemblé toutes mes recettes de cuisine avec des plantes sauvages :

  1. recette de saumon avec des plantes sauvagesdans un classement en fonction des saisons où les plantes sont disponibles (cliquer ici pour y aller directement).
  2. dans un classement alphabétique en fonction du nom français de la plante (cliquer ici pour y aller directement).

Les plats peuvent vous paraitre parfois originaux, avec des saveurs inhabituelles ou oubliées, mais ils sont toujours délicieux (j’aime la gastronomie !). J’espère que vous y trouverez votre bonheur !

Au sein de chaque article, il y a un lien vers la carte d’identité botanique de la plante, pour mieux la connaître et écarter tout risque de confusion avec des plantes toxiques (pas si nombreuses que ça, heureusement). Si vous souhaitez voir maintenant la liste de toutes les cartes d’identité, c’est par ici.

1. Recettes classées par saison

Voici mes recettes classées en fonction des saisons où les plantes sont disponibles. Et pour notre plus grand bonheur, certaines sont présentes toutes l’année ! Mais n’oublions pas pour autant quelques règles élémentaires de cueillette.

Des recettes pour toute l’année :

Des recettes pour le printemps :

Des recettes pour l’été :

Des recettes pour l’automne :

 



 

2. Recettes classées par ordre alphabétique

Voici maintenant les recettes en fonction du nom de la plante utilisée. S’il y a 2 plantes sauvages dans la recette, j’ai mis le nom des 2 plantes ci-dessous.

36 réflexions au sujet de « Cuisine sauvage »

    1. Patricia@Mincir

      Pour les plantains, ils sont excellents, j’en utilise au petit dejeuner car je teste de près le régime paléo, le problème est que si on habite dans une ville de province, il est très très difficile de trouver des plantains !

      Répondre
  1. patou

    Bonjour Jeremie, j’ai découvert vôtre blog grâce à Loic ou Jeremy (je ne sais plus !) et j’adore ! Je découvre une foule d’informations très interessantes pour mes premières cueillettes sauvages et essayer vos recettes ! votre blog est super, bonne continuation !

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Patou et merci pour ce commentaire si enthousiaste ! Ca fait plaisir et je suis heureux que vous trouviez du contenu intéressant ici 😉
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  2. Clément

    Bravo, ton blog est très original.. et comme tu dis, certains goûts sont … déstabilisants : la confiture de cynorrhodons doit faire partie pour moi de ces goûts oubliés 😉
    Par contre, le saumon à la criste marine me tente vraiment !

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Clément,
      Merci pour le commentaire, j’espère que tu trouveras sur le blog d’autres recettes qui te plairont ! N’hésite pas à donner ton avis de goûteur.
      Jérémie

      Répondre
  3. Maxime@dieteticien à Nancy

    Attention, on a tendance à ne pas manger suffisamment équilibré en hiver. On a vite tendance à oublier les quelques légumes d’hiver au profit d’une alimentation trop riche. Cardons, blettes, et autres légumes importés pourront aisément nous faire passer l’hiver !

    Répondre
  4. NANCY

    Je découvre ce Blog Grâce a Gilles du blog jardinier Bio et suis ravie moi qui aime beaucoup les découvertes de plantes comestible je goutte a beaucoup de fleurs graines ou feuilles que je reconnais grâce a des livres sur le sujet .
    je vais essayer quelques unes de vos recettes.

    Bonne soirée

    Répondre
  5. Anémone

    Salut ! C’est le printemps ! il faut se réveiller avec la nature
    une recette de printemps que je viens d’essayer, en fait deux, avec la même plante mais pas la même partie… une fleur discrète mais si odorante, j’ai nommé la violette sauvage poussant dans les bois, ou sur le bord des chemins.
    le sucre de violette : pour 100 g de sucre blond 20 à 30 g de fleurs (pétales, dépiauter délicatement) [quasi 2 heures de cueillette] bien écraser avec le sucre à l’aide d’un pilon puis étaler sur du papier sulfurisé et laisser sécher puis repilonner et ranger dans un pot en verre à l’abri de la lumière (se conserve 3/4 mois)
    avec les feuilles (cuites à la poêle avec un peu d’eau) et du fromage de chèvre, j’ai préparé des feuilletés.

    Répondre
      1. Jérémie Auteur de l’article

        Bonjour Christian,
        Le sucre dans lequel on fait macérer des fleurs se parfume légèrement. Ma recette de sirop avec des mauves ne donne pas quelque chose d’écœurant, c’est très bon dans les crêpes (je suis breton) mais aussi pour napper des gâteaux ou pour sucrer une tisane.
        A bientôt,
        Jérémie

        Répondre
      2. Anémone

        Un goût et un parfum de violette sans compter la belle couleur violine.
        je l’utilise dans des yaourts, du fromage blanc, des pâtisseries ( petites madeleines par exemple parfumées au sirop de violette et saupoudrées de sucre de violette) Ce n’est pas douceâtre ni écœurant.
        j’ai utilisé un reliquat de fleurs pour parfumer du vinaigre de cidre.

        Répondre
  6. Anémone

    Nouveau sucre coloré du printemps : j’ai appliqué la recette du sucre de violette aux fleurs rose vif de l’arbre de Judée ( avec lesquelles j’ai déjà fait de la gelée et des pâtes de fleurs). Résultat : un sucre acidulé, d’une jolie couleur.

    Répondre
  7. Le Baladin des Saveurs

    Bonjour,
    Mon fonds de commerce et ma passion sont la cuisine florale.
    Alors une petite recette de saison
    Dessert au lilas
    Ingrédients
    Un bon pain de campagne
    Un bon beurre doux
    Des fleurs de lilas
    Du sucre cristallisé

    Beurrez des tranches de pain
    Rincez avec une eau légèrement vinaigrée les fleurs de lilas
    Rincez-les à l’eau clair.
    Émiettez les fleurs de lilas sur le beurre
    Recouvrez d’une fine pellicule de sucre cristallisé
    Bon appétit

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour et merci pour le partage de cette recette qui a l’air délicieuse, même si je suis plutôt adepte du beurre demi-sel 😉
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  8. Aurelie@www.legalife.fr

    Bonjour, j’attends avec impatience que nos mûres soient à point. L’année dernière nous avons fait une gelée de mûre ainsi que du jus de mûre. Nous nous sommes régalés plusieurs mois. j’ai loupé la période des pissenlits, avec ce printemps qui n’arrivaient pas. Je récolte toujours encore des orties , que je mets dans mes potages ou tartes aux légumes. Malheureusement je ne connais pas les fleurs et autres plantes qui poussent chez nous !

    Répondre
  9. romain@http://www.ocazoo.fr

    Ce blog me donne envie de retourner à la campagne ! ici en ville, c’est un peu difficile de trouver de vrais fruits qui ont du goût comme lorsque j’étais enfant. Ou alors en magasin bio. J’ai comme souvenir de ma grand-mère, des confitures de mûres délicieuses. Ces mûres étaient ramassées dans les haies autour de la maison. J’en ai l’eau à la bouche juste en y repensant. C’est quand exactement la période des mûres ? septembre ? merci et à bientôt

    Répondre
  10. Norbert@nautilus.tm.fr

    Personnellement j’en ai cueilli ce week-end. J’aimerais tenter un sirop et pourquoi pas quelques pots de gelées. Je me suis régalé ce printemps de salades de pissenlit au lardons. Par contre j’ai loupé la saison du plantain. J’en récolte pour faire un sirop très bon pour les bronches. Tant pis ce sera pour l’année prochaine !

    Répondre
  11. Julia@www.keework.com/

    Bonjour Jérémy, ça y est j’ai fait mes gelées de mûres !!! Sans sucre pour moi. Je l’ai remplacé par du jus de pomme et j’ai mis de l’agar agar. Et oui j’ai une maman qui travaille en magasin bio donc, j’ai été habituée à manger très peu de sucre raffiné. J’habite en ville, mais mes parents possèdent une maison de campagne. Cela me permet de me mettre au vert, dès que le besoin s’en fait ressentir. Mon père fait tous les ans des sirops et liqueurs de toutes sortes. C’est un vrai plaisir que de manger les fruits et légumes de son potager ainsi que de récolter des plantes sauvages. Ma mère prépare un couscous aux fleurs, un vrai délice !!!! A bientôt. Julia

    Répondre
  12. Jardingue

    Un article bien complet avec des liens vers tous les éléments indispensables. Merci pour ce partage et bravo pour votre blog, on ne peut pas trouver mieux sur le sujet ailleurs.

    Répondre
  13. Régime citron

    Rein de tel que des produits frais pour faire de la bonne cuisine de grand-mère idéale pour le bien-être. Merci pour ces recettes surtout celle au saumon que je vais très rapidement mettre en pratique car j’adore le poisson et les fenouils !

    Jean-Pierre

    Répondre
  14. Bertrand

    La cuisine sauvage est devenue aujourd’hui chose prise pour les français. je pense qu’ils ne savent plus ou aller et ils veulent faire un retour à la source.

    Répondre
  15. chris

    Bonsoir, votre ce site est une mine d’informations sur les plantes sauvages, j’ai parcouru voici je dois dire qu’il est très complet et plein de superbes recettes.
    Pour ma part, l’ail des ours et ma plante préférée.
    Bonne continuation

    Répondre
  16. aupry.hortense

    cccooollll
    merci pour votre blog très intéressant
    j’adore toutes ses recettes
    je cuisine beaucoup au gaz ce qui me permet d’avoir une cuisson plus métriser par rapport a l electricite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *