Les jus de plantes sauvages, une vraie panacée !

Pour l’article d’aujourd’hui, j’ai laissé la place à une spécialiste : Marie, du blog Extracteur de jus. Elle a accepté de nous parler de ce sujet, en se concentrant spécifiquement sur les plantes sauvages comestibles !

Bonjour Marie, à toi la parole 😉

jus d'herbes et de plantes sauvages comestibles grâce à un extracteur de jus

Bien que peu consommé, le jus de plantes sauvages possède pourtant de nombreuses vertus très intéressantes pour notre santé.

Les jus de plantes sauvages, quels sont leurs bienfaits ?

Lorsque l’on parle d’améliorer sa santé en ayant recours aux jus, on pense souvent aux bienfaits des jus de fruits et de légumes mais plus rarement aux jus de plantes. Pourtant, le potentiel des jus de plantes, particulièrement celui des jus de plantes sauvages, est très important et les bienfaits qu’il est possible de récolter à travers une consommation régulière sont nombreux, et ce sur de nombreux aspects de notre santé. Alors, si vous désirez en savoir plus sur les bienfaits des jus de plantes sauvages, voici ce qu’il faut savoir sur le sujet…

Le jus « vert » à base de plantes, le jus régénérateur par excellence

D’un point de vue global, les jus verts, c’est-à-dire les jus réalisés à partir de légumes de feuillage, mais aussi de plantes vertes, constituent un des moyens les plus préconisés pour régénérer son environnement cellulaire, et ainsi permettre à nos cellules de mieux respirer mais également de mieux éliminer nos déchets. Les jus verts, du fait de leur teneur en chlorophylle, vont agir comme un « nettoyeur » pour aider notre corps à se régénérer dans son ensemble.

Le fonctionnement normal de nos cellules réside avant tout dans leur capacité à pouvoir s’alimenter correctement mais aussi à se nettoyer en évacuant les déchets et les toxines. Si cette dynamique se réalise sans difficulté, du fait d’un environnement favorable, alors la réplication cellulaire qui a lieu en permanence dans notre corps dupliquera des cellules en bonne santé et donc permettra à nos organes et à tous les processus de notre corps de fonctionner harmonieusement.

A contrario, un environnement cellulaire qui serait baigné dans une quantité trop importante d’acidité, et qui ne pourrait plus avoir les moyens de s’alimenter et d’éliminer ses déchets correctement, viendrait à générer par le même mécanisme des cellules dysfonctionnantes dans notre organisme. Or, si l’on prend le cas d’un organe, la multiplication de cellules dégénérescentes, anarchiques, constitue ni plus ni moins que le début de l’apparition de cellules cancéreuses.

Aussi, l’intérêt des jus verts est primordial pour le fonctionnement harmonieux de notre corps et pour notre santé à tous les niveaux.

Focus sur les jus de plantes sauvages

Ce qui est intéressant avec les jus de plantes sauvages, ce sont leurs caractéristiques exceptionnelles d’un point de vue nutritionnel, avec des propriétés qui sont d’ailleurs plus élevées en général que les plantes cultivées. En effet, cette richesse d’un point de vue nutritif est fortement liée au fait qu’elles soient « sauvages » et qu’elles n’ont donc pas été « encadrées » par l’intervention humaine, ce qui a pour conséquence de leur donner une tonicité mais aussi une certaine vigueur très intéressante à exploiter.

Si l’on prend par exemple de l’ortie, qui est l’une des plantes sauvages les plus utilisées pour réaliser un jus à base de plantes sauvages, on lui prête en plus de ses propriétés médicinales une teneur très importante en oligo-éléments, antioxydants et autres vitamines en tout genre.
Particulièrement sur l’aspect antioxydant, elle est aussi beaucoup plus antioxydante que ne peut l’être par exemple l’épinard, mais également possède des effets remarquables sur le système endocrinien comme sur la production de globules rouges.

Les jus de plantes sauvages, à condition de bien savoir les reconnaître et les choisir, sont une véritable panacée pour notre organisme, grâce à des caractéristiques exceptionnelles dont il serait dommage de ne pas profiter !

Exemple de recette de jus à base d’orties avec des pommes (ou oranges)

Pour vous donner envie d’en savoir plus sur l’art et la manière de consommer des plantes sauvages en jus, voici une petite recette sympathique à base de jus d’orties.

Pour réaliser un bon jus d’orties, il est nécessaire d’avoir un fruit qui viendra donner son goût dominant à l’ensemble de la préparation, car il n’est pas question pour des personnes non habituées de commencer directement par un jus d’orties pur, cela risquerait de les dégoûter !

La pomme peut par exemple être un très bon fruit pour servir de base à une recette de jus d’orties. Elle a aussi des vertus adoucissantes pour le tube digestif, en plus de donner un aspect sucré très doux à votre jus.

Pour cette recette de jus pomme-ortie pour 2 personnes (2 verres), il vous faudra :

  • 4 pommes
  • 4 branches d’ortie
  • 1 citron (avec la peau si votre citron est bio, le découper en petits morceaux pour ne pas faire forcer le moteur de l’extracteur de jus)
  • 1 gousse de vanille
  • 1 bouquet d’épinards

Commencez toujours par mettre l’aliment qui produira le plus de jus lorsque vous réalisez un jus à base de feuillages, afin que l’extraction puisse se dérouler correctement. Commencez donc par les deux pommes puis insérez vos orties en alternant avec les pommes.

Vous pouvez ensuite garder une pomme pour insérer le bouquet d’épinards dans l’extracteur ainsi que la gousse de vanille. Enfin, terminez avec le citron. Si vous avez choisi un extracteur de jus dont le moteur est un peu léger, alors mettez-le sans la peau, ce sera très bon quand même !

Sachez que c’est une recette idéale si vous désirez par exemple initier des personnes aux jus verts ou des enfants, car le goût qui en ressort permet de surtout profiter des saveurs de la pomme et de la vanille au niveau du palais, tout en profitant des bienfaits des épinards et de nos chères orties. Si la pomme vous fait défaut, alors optez pour une orange et remplacez la vanille par du gingembre !

Une réflexion au sujet de « Les jus de plantes sauvages, une vraie panacée ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *