Fenouil sauvage à l’odeur anisée : carte d’identité riche en photos

planche botanique de foeniculum vulgareLe fenouil sauvage ne fait pas de bulbe comme son homologue cultivé, mais il possède la même odeur anisée si agréable pour la cuisine !

Pour le reconnaître à coup sûr, lisez ce qui suit.

Nom(s) commun(s) : fenouil sauvage, fenouil commun, fenouil officinale.

Nom latin : Fœniculum vulgare (Miller), Anethum fœniculum (Linné),

Famille : Apiacées (anciennement Ombellifères)


Description :

  • feuille de foeniculum vulgare divisée en lanières filiformesplante bisannuelle ou vivace de 1 à 2m, à port dressé, avec des tiges un peu glauques et cannelées ;
  • feuilles alternes le long de la tige avec pétiole engainant, elles sont plusieurs fois et complètement divisées en lanières filiformes qui donnent à la plante un aspect chevelu. A la base de la tige principale du fenouil de Florence, Fœniculum dulce (l’espèce cultivée), les feuilles sont imbriquées les unes sur les autres et forment le fameux renflement qualifié à tord de « bulbe » (ce n’est pas comme l’oignon !) ;
  • feuille d'Anethum foeniculum divisée en lanières filiformesfleurs jaunes et petites, groupées en ombelle d’ombelles, sans involucre ni involucelle. Les pétales sont enroulés vers l’intérieur et il n’y a pas de sépale. Floraison de juillet à septembre ;
  • fruits verdâtres, ovoïdes et aromatiques, à côtes marquées ;
  • racine principale charnue ;
  • toutes les parties dégagent une odeur anisée quand on les froisse.

Propriétés : la plante contient dans toutes ses parties une huile essentielle (camphène et limonène) et les feuilles sont riches en provitamine A, en vitamines B et C et en sels minéraux. Il contient aussi de l’anéthol, un composé sucré que l’on retrouve dans le pastis.

fleurs jaunes en ombelles de fenouil communLe fenouil a des propriétés stimulantes, stomachiques, carminatives, diurétiques, emménagogues, galactagogues et antispasmodiques (voir le Glossaire). On l’utilise donc notamment en cas de digestion difficile ou de toux, sous forme de tisane ou de sirop. D’où son nom de fenouil officinale.

Habitat : bord des routes, bord de mer.

Utilisations possibles : les jeunes feuilles sont juteuses, sucrées (anéthol) et parfumées. Crues, elles aromatisent les salades. Cuites, elles sont cuisinées avec d’autres légumes ou ajoutées aux poissons et aux soupes. J’ai cuisiné le fenouil dans ma recette de Saumon à la criste marine sur lit de fenouil sauvage et pommes de terre.

fruits aromatiques de fenouil commun

Les tiges épluchées peuvent constituer un « bonbon végétal » (je vous recommande de tester !).

Les fleurs et les fruits sont utilisés comme aromates et parfument le poisson, les desserts, les sirops, les tisanes et les alcools. Les fruits sont intégrés dans la composition des currys indiens.

Le fenouil était autrefois considéré comme une plante sacrée chez les Grecs où il était associé à la lucidité et à la magie blanche, et chez les Romains où, réputé comme plante aphrodisiaque, il était l’emblème de Bacchus, dieu du vin, de l’ivresse et des orgies.

Et au jardin, les fleurs de fenouil attirent beaucoup les pollinisateurs !

feuilles de fenouil officinale dans un sac en tissuConfusions possibles : aucune grâce à son odeur et son allure si caractéristiques.

Le cerfeuil musqué a une odeur anisée mais il a des feuilles blanches, et le panais qui a également des fleurs jaunes n’a pas son odeur. Quoi qu’il en soit, aucune de ces 2 plantes n’a les feuilles divisées en lanières filiformes comme le fenouil.

Absolument aucun risque de confusion avec une Ombellifère toxique comme la ciguë !

Et vous ? Appréciez-vous le fenouil et son goût anisé dans vos recettes ? Qu’avez-vous pensé du « bonbon végétal » ?

 

36 réflexions au sujet de « Fenouil sauvage à l’odeur anisée : carte d’identité riche en photos »

    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Marie,
      Vous pouvez en ramasser les graines lors de vos promenades et simplement les répandre à l’endroit où vous voulez qu’elles poussent, même s’il y a sûrement des endroits plus propices que d’autres pour ça. Vous pouvez aussi essayer de les enfouir légèrement dans un sillon à la façon des graines de carottes.
      Je n’ai jamais tester alors je ne peux pas vous dire concrètement. Revenez nous dire les résultats obtenus 😉
      Jérémie

      Répondre
      1. Andrieux

        Bonjour Jérémie, je viens de tomber sur ton article par hasard et me souviens du nom de ton blog donné quand Charles avait 5 ans (il en a 11 maintenant).
        Nous revenons d’une balade avec cueillette de fenouil sauvage sur le littoral malouin! Bises!
        Tiphaine

        Répondre
        1. Jérémie Auteur de l’article

          Salut Tiphaine,
          Waw, Charles a 11 ans… Comme le temps passe vite ! Tu lui passeras mon bonjour 🙂
          J’espère que vous vous êtes régalés avec le fenouil ? Moi, je me suis fait récemment salade verte avec feuilles de pissenlit et de tilleul + des noix.
          J’espère que tout va bien pour toi aussi,
          A+
          Jérémie

          Répondre
  1. Antonis Kyriazis

    Bonjour,

    La meilleure form on l’obtient à la meditarranée, car seul un climat sec peut permettre à la plante de devenir haute. Moi j’ai planté dans mon jardin une, apportée de la Grèce, laquelle, à cause de la pluis fréquente, elle n’a pas réussit de se lever droite, j’ai donc dû la fixer autour d’une tige dure.

    Ses feuilles sont nécessaires pour la fameuse assiette sicilienne de Palermo PASTA CON LE SARDE (pãte aux sardines) laquelle vous pouvez facilement retrouver sur Internet.

    Bien à vous
    Antonis Kyriazis

    Répondre
    1. Daniel

      C’est un peu tard pour repondre, mais je suis dans le >Nord de la France au pays des ch’tis, et il y a du fenouil sauvage. J’en ai dans mon jardin ,un pied qui repousse tout les ans et arrive a faire 1,50m voir 1,70m de haut. Quand il commence a devenir trop vieux , laisse pousser 2 ou trois jeunes plants (graines tombées ) sans rien faire d’autre que de laisser pousser

      Répondre
    2. Drouin

      Il y a aussi beaucoup de fenouil sauvage sur les îles bretonne. Une amie sicilienne avait ramenée des sacs de feuillages l’île d’Hoedic pour faire avec les pâtes et sardines.

      Répondre
  2. marieke

    Bonjour,
    je viens de ramasser une plante qui m’a tout l’air d’avoir les caractéristiques (odeur et feuilles) du fenouil mais qui ne mesure que 40 cm tout ou plus. S’agit-il donc d’autre chose?

    Répondre
  3. fadie

    J’ai loué une ferme qui était à l’abondant; elle est complètement investi de cette plante (fenouil sauvage); et cela me gène dans les différents travaux de la terre et gène aussi les récoltes et les différent arbres fruitiers ( pommier, raisin , luzerne etc ); car ça pousse à tout bout de champs. Comment pourrai-je venir à bout de ce chancre!!!!. Merci d’avance. Atmane

    Répondre
    1. Daniel

      Couper la racine sous la terre et ne pas laisser les plantes monter en graines tout simplement.
      Gardez-en un pied ou deux popur cuisiner le poisson ou autre.

      Répondre
  4. brissiaud odette

    autour d’une maison j’ai ramassé des pieds de plante que je prenais pour de l’anath, on me dit que ce n’est pas de l’aneth, et je vois ici fenouil sauvage, même odeur anisé anisé. quelle différence entre aneth et fenouil sauvage, puisque mis apparemment dans les memes plats

    Répondre
  5. Cuizinalau

    Je viens de découvrir que cette plante, avec laquelle j’ai tellement joué étant petit, se mange! Je vais aller en cueillir pour tester du cru, du cuit avec en cuisine, merci pour toutes les précisions 🙂
    Laurent

    Répondre
  6. evelyne

    quand j etait enfant avec mes copines on mettait du fenouil dans de l eau et apres on buvait en ayant l impression de prendre l apero je ne savait pas qu il y avait un peu de cette plante dans cette fameuse recette

    Répondre
  7. Liliane

    Le fenouil sauvage est aussi la plante favorite du papillon Machaon. La chenille se nourrit exclusivement de plantes de la famille des Apiacées. Les oeufs mesurent à peine 1 mm et peuvent facilement être prélevés en même temps que les feuilles ou fleurs pour des préparations culinaires. Essayez de ne prendre que ce dont vous avez besoin pour ne pas éliminer trop de futurs papillons !
    Comme vous l’avez précisé dans votre article, le fenouil attire de nombreux insectes, dont des pollinisateurs. Après de longues observations durant l’été 2014, j’en ai identifié plus de 100 … Je rédige en ce moment un livre, texte et photos, sur le fenouil et le microcosme qui lui est associé, incluant le cycle complet du Machaon, de la ponte à la naissance du papillon. Autant dire que je suis une fan du fenouil et que je vous suggère vivement d’observer la vie qui se déroule sur vos plants de fenouils sauvages. Si la plante est un régal pour les gourmets, elle est aussi un régal pour les observateurs curieux de nature.
    Je vous souhaite de bonnes observations et de belles découvertes

    Répondre
    1. Marianne51

      Où et à quel prix poura-t-on trouve votre livre parce qu’il m’intéresse particulèrement, étant très curieuse par nature, de tout ce qui concerne les plantes et leur environnement.

      Répondre
      1. Liliane

        Merci Marianne,
        Merci de votre intérêt pour mon prochain livre. J’en suis très touchée, tout autant que par les voeux de Jérémie. En 2015, j’ai poursuivi mes observations et je suis parvenue à plus de 180 espèces de petites bêtes présentes sur le fenouil ! La publication va s’enrichir mais, du coup, elle a pris du retard ! Mes photographies et mes recherches donnent lieu en ce moment à des expositions dans le Gard. Si vous habitez dans cette région, je vous donnerai bien volontiers toutes les informations. A l’occasion de ces expos, j’ai édité un livret de 20 pages sur la biologie des insectes rencontrés sur le fenouil. Il est présenté de façon ludique, dans le style bande dessinée. Je ne sais pas si je suis autorisée à donner un lien direct vers mon site, mais je tente car c’est le seul moyen de vous montrer quelques pages de ce livret et d’indiquer comment se le procurer http://www.imatiamou.fr/boutique-librairie.html
        Et je ne manquerai pas de vous informer de l’aboutissement du livre …

        Merci encore et peut-être au plaisir de vous rencontrer sur les expositions

        Répondre
  8. La tunisienne

    En Tunisie, il y a tellement de fenouil, on utilise cette plante comme infusion pour les douleurs de la ventre. Perso je la trouve bien efficace. On l’utilise aussi en cuisine, j’adore son odeur et goût.

    Répondre
  9. Lys

    Bonjour

    Je viens d’en trouver en me promenant
    L’odeur est anisée mais avec un fort parfum d’essence, est ce normal?

    Merci!!

    Répondre
  10. puget françoise

    Faites provision de fenouil pour l’hiver – il se conserve très bien au freezer et garde son arôme une fois chauffé en préparation.

    Répondre
  11. Rémy

    Bon jour
    J’habite à Strasbourg. Cetta année j’ai une plante de fenouil sauvage qui pousse toute seule dans mon potager. En 2 mois elle a atteint 1m20. Elle a même supporté le gel le mardi dernier t° -2°.
    Les graines sont encore trop jeunes. Est-ce-que la plante va repousser l’année prochaine?
    Merci d’avance.

    Répondre
  12. Susy

    J’habite en Seine-et-Marne et j’ai moi-aussi du fenouil sauvage à différents endroits du jardin. Les graines se resèment toutes seules et donnent de nouveaux plants. Je ne les coupe pas car ils sont autant utiles pour moi que pour les insectes. J’ai plaisir à les voir pousser, à sentir ou à goûter les feuilles. Mais j’aime surtout ramasser les graines en fin d’été pour faire des biscuits corses : les canistrelli, un délice ! Amoureuse de la nature, j’observe chaque année la chenille du Machaon et d’autres insectes pollinisateurs qui en effet adorent cette plante. Alors, laissez les pousser utile pour la biodiversité et pour nos papilles.

    Répondre
  13. laurence

    Bonjour,

    Votre article m’a beaucoup interessé car il pousse depuis quelques années plantes ressemblant fort au fenouil sauvage chez mes parents. En Belgique, près de Namur, donc lui de tout climat méditéranéen.

    Les pousses sont arrivée comme ça, comme par magie. d’abord un plant, l’année suivante des petits plants autour d’un principal et maintenant on en retrouve à plusieurs metres de la première plante.

    Je retrouve bien l’odeur anisée, les graines qui ont elles aussi cette odeur et , comme vous le dites, un bulbe fin, contrairement à ce qu’on trouve au rayon fruits et legumes du supermarché. Les plants font entre 30cm et 1m40 en fin de saison.

    J’aimerais être sur qu’il s’agit de fenouil pour pouvoir en manger sans stress. Est-ce que je peux vous envoyer une photo?

    En tout cas merçi pour l’article et votre blog que je découvre aujourd’hui.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Laurence,
      Vous pouvez m’envoyer une photo oui, mais je ne garantis pas l’identification (je ne pratique plus beaucoup ces temps-ci).
      Content que ce blog vous plaise 🙂
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  14. DEMARET

    Bonjour, J’aimerais savoir (pour la conservation) s’il faut cueillir les tiges et les fleurs et les laisser sécher ou les mettre cueillis fraichement dans des sachets et mettre au congélateur ?
    Merci de votre réponse, cordialement

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour,
      Je ne sais pas ce qui est le mieux, niveau qualités gustatives. Une bonne occasion de tester et comparer les deux et de revenir nous dire 😉
      Mais très sincèrement, vu les qualités aromatiques du fenouil, je pense que les deux méthodes fonctionnent très bien !
      Jérémie

      Répondre
  15. JUSTINE

    Ici en Provence, le fenouil pousse surtout le long des routes; cette plante préfère t’elle la pollution!…
    peut-on le cueillir à cet endroit?
    Heureusement, on finit toujours à en trouver un peu en retrait d’une voie.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
  16. David

    Le fenouil sauvage favorise la lactation ! Récoltez- la loin des bords des routes à cause de la pollution des gaz d’échappement des voitures ! Elle se récolte fin septembre pour une bonne conservation tout l’hiver !

    Renseignez-vous auprès de votre pharmacien qui vous indiquera la ou les parties de cette plante à faire en infusion !!!

    Bon courage aux jeunes femmes qui viennent d’avoir un bébé car les débuts de l’allaitement
    sont parfois difficiles mais il ne faut pas se décourager !

    Parole de future grand-mère !!!

    Répondre
  17. Ping : Pasta con le sarde, pâtes aux sardines {Sicile} – GOURMANDISE SANS FRONTIERES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *